Politique d'aménagement

La Politique d’aménagement de la Ville de Saint-Benoît est exposé dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (P.A.D.D), document essentiel du Plan local d’urbanisme (PLU).

Le P.A.D.D. définit les orientations de la commune en termes d’aménagement, d’équipement, d’urbanisme, de paysage, de protection des espaces naturels et forestiers, et de préservation ou de remise en bon état des continuités écologiques. Egalement, les orientations générales concernant l’habitat, les transports et les déplacements, les réseaux d’énergie, le développement des communications et numériques, l’équipement commercial, le développement économique et les loisirs, retenues pour l’ensemble de l’établissement public de coopération intercommunale ou de la commune.

Il s'agit d'un projet dont les orientations générales ont fait l’objet d’un débat au conseil municipal du 17 septembre 2017. C'est un document non opposable aux autorisations d’urbanisme ayant pour fonction exclusive de présenter le projet communal pour les années à venir.

A travers son PLU, la Ville affirme sa volonté de faire de Saint-Benoît la capitale de l’Est et se donne les moyens d’assurer les fonctions d’une capitale à travers les cinq axes suivants :

AXE 1 – REDYNAMISER LE CENTRE-VILLE ET AMENAGER LE FRONT DE MER

- Travaux de requalification et d’aménagements de qualité sur les espaces publics majeurs
- Des opérations nouvelles proposant une offre commerciale moderne et des logements neufs sur les parcelles en friche
- Front de mer : pôle d’animation diurne et nocturne sur le site de l’ancienne gare ferroviaire à connecter avec le centre-ville
- Valorisation de la rivière des Marsouins
- Réflexion, en coordination avec la Cirest et la Région, sur le positionnement d’un pôle d’échanges au plus près des commerces, en rive gauche ou droite
- Valorisation des déplacements piétons/vélos en centre-ville et les déplacements quotidiens
- Apaisement de la circulation routière sur les principaux axes commerçants et aux abords des équipements publics

AXE 2 – PRIVILEGIER LA QUALITE DE VIE ET L’OFFRE D’HABITAT POUR TOUS

- Accueillir plus de 10 000 habitants et dépasser les 50 000 habitants d’ici 2030
- Tendre vers la construction de 7 000 logements supplémentaires en renforçant l’accession à la propriété et en répondant aux besoins divers (âges, revenus intermédiaires…)
- Répondre au besoin social en maintenant l’exigence de qualité des logements construits
- Construire en priorité dans les espaces urbanisés, puis en extension d’urbanisation.

AXE 3 – ACCROITRE LES ACTIVITES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET LE NUMERIQUE

- Redynamiser le centre-ville
- Poursuivre le développement de la zone commerciale de Beaulieu en veillant à sa complémentarité avec les commerces du centre-ville
- Conforter les zones d’activités existantes
- Ouvrir des ZA nouvelles à Saint-Benoît (60 ha) et à Sainte-Anne (5 ha), exploiter la carrière des Orangers…
- Augmenter l’offre agrotouristique et touristique
- Poursuivre le développement de la desserte numérique

AXE 4 – FACILITER LES DEPLACEMENTS SUR TOUT LE TERRITOIRE

- Mettre en place un plan de déplacement communal établi en coordination avec les partenaires (Région, Département, Cirest…) et prendre part active à la conception des projets structurants de transports (confortement de la RN2 et aménagement en boulevard urbain, mise en place RRTG, réorganisation de la desserte du centre-ville, évolution du réseau Estival)
- Définir une hiérarchie du réseau viaire et identifier les requalifications de voiries nécessaires pour faciliter et sécuriser les circulations piétonnes
- Lancer une réflexion, en coordination avec le Cirest et la Région, sur le positionnement d’un pôle d’échanges majeur en centre-ville au plus près des commerces en rive gauche ou droite et d’un pôle d’échanges à Sainte-Anne
- Proposer une desserte des principaux pôles d’attraction du centre-ville par des navettes (type bus électrique)
- Proposer un complément d’offre de transport en commun à la demande pour desservir tout le territoire
- Lancer une réflexion sur la réglementation du stationnement en centre-ville pour améliorer le taux de rotation des véhicules et poursuivre la création et l’information autour des parcs de stationnement proches du centre-ville

AXE 5 – PROTEGER ET INTEGRER LES PAYSAGES AU DEVELOPPEMENT URBAIN ET TOURISTIQUE DE LA VILLE

- Faire connaître les sites d’exception de Saint-Benoît en favorisant l’implantation d’activités vertes, sportives et de découverte respectueuses de l’environnement et des paysages
- Aménager les sites du bassin Mangue, de Bethléem et d’Ilet Coco en hauts lieux touristiques durables dans le respect des contraintes liées aux risques naturels
- Valoriser les sites de la Rivière des Roches et du Butor dans le cadre de l’aménagement du sentier littoral et permettre la création de bassins de baignade…
- Protéger les grands panoramas
- Réintroduire le végétal dans la ville

Pour en savoir plus sur les orientations liées aux bourgs ruraux et hameaux nouveaux, vous pouvez télécharger la présentation du P.A.D.D dans son intégralité : cliquez ici.