Chantiers en cours

Création d'une piste de modélisme tout terrain

TRAVAUX EN COURS - Une piste de modélisme tout terrain est actuellement en cours de réalisation du côté du complexe sortif Bouvet. Le terrain a été décapé et l’association de modélisme s’est chargée de tracer l’emprise avant que ne commence la création de la piste. La régie municipale a elle la mission de mettre en place les obstacles.

TRAVAUX EN COURS - Une piste de modélisme tout terrain est actuellement en cours de réalisation du côté du complexe sortif Bouvet. Le terrain a été décapé et l’association de modélisme s’est chargée de tracer l’em...

Parking rue Louis Brunet : remise en état

TRAVAUX TERMINÉS - La mairie de Saint-Benoît a récemment pris en location une aire de stationnement dans la rue Louis Brunet. Ce parking permettra de répondre davantage aux besoins des commerçants et de leur clientèle en matière de stationnement. De plus, il offrira aux usagers une alternative gratuite au stationnement payant qui sera mis en place par ailleurs. Situé à proximité du Super U, le parking a une capacité de 28 places dont 1 place pour les personnes à mobilité réduite. Il est actuellement remis en état avant son ouverture au public, prévue fin juin.

TRAVAUX TERMINÉS - La mairie de Saint-Benoît a récemment pris en location une aire de stationnement dans la rue Louis Brunet. Ce parking permettra de répondre davantage aux besoins des commerçants et de leur clientèle en matière de stationnement. De pl...

Construction de la clôture caserne de Beaulieu

TRAVAUX TERMINÉS - Propriétaire du bâtiment, la commune de Saint-Benoît réalise actuellement la construction des clôtures de la caserne de Beaulieu en lien étroit avec la Gendarmerie nationale et Dac oi. Pour cette opération, la mairie a bénéficié d’une aide de l’Etat correspondant à 40% du montant total des travaux (35 580€). Le chantier, qui a démarré ce mardi 29 mai, va durer 6 semaines et sera donc réceptionné dans la première quinzaine du mois de Juillet.

TRAVAUX TERMINÉS - Propriétaire du bâtiment, la commune de Saint-Benoît réalise actuellement la construction des clôtures de la caserne de Beaulieu en lien étroit avec la Gendarmerie nationale et Dac oi. Pour cette opération, la mairie a b&ea...

Gendarmerie : travaux d'étanchéité

TRAVAUX TERMINES - La commune a récemment réalisé des travaux d'étanchéité sur la caserne de la gendarmerie, propriété de la commune, au niveau de 3 logements qui n'avaient pas fait l'objet de rénovation ces dernières années.

TRAVAUX TERMINES - La commune a récemment réalisé des travaux d'étanchéité sur la caserne de la gendarmerie, propriété de la commune, au niveau de 3 logements qui n'avaient pas fait l'objet de rénovation ces dernières...

Eglise de Saint-Benoît : diagnostic avant d'envisager les travaux

ETUDES EN COURS - Inscrite au registre des monuments historiques, l'église de Saint-Benoît a fait l'objet d'une étude préalable avec le cabinet d'architectes l'ATELIER. Afin de confirmer cette étude, estimer les travaux nécessaires et consulter les équipes de maîtrise d'oeuvre, des sondages sont nécessaires (toiture, escaliers, bassin baptismal). Ces opérations, tout comme les travaux de dévégétalisation, seront réalisées en concertation avec les entreprisses et le curé de la paroisse.

ETUDES EN COURS - Inscrite au registre des monuments historiques, l'église de Saint-Benoît a fait l'objet d'une étude préalable avec le cabinet d'architectes l'ATELIER. Afin de confirmer cette étude, estimer les travaux nécessaires et cons...

Construction d'un mur d'enceinte pour le cimetière musulman

TRAVAUX EN COURS - Un nouveau mur d'enceinte est en cours de construction sur le cimetière musulman. L'opération, d'un montant de 30 000€, sera terminée début mai 2018.

TRAVAUX EN COURS - Un nouveau mur d'enceinte est en cours de construction sur le cimetière musulman. L'opération, d'un montant de 30 000€, sera terminée début mai 2018.

Construction de l'Ecole André Marimoutou

TRAVAUX TERMINES EN AOUT 2017 -

Contexte et enjeux

L’école André Marimoutou (livrée à la rentrée 2016-2017) a été créée afin de renforcer l’offre scolaire sur les quartiers de Beaulieu et Bourbier en cours de développement urbain. En effet, sur le secteur dit « Rive Gauche » de nouveaux logements voient le jour depuis 2010, pour atteindre près de 800 à terme. Les écoles Primaires et Maternelles du secteur ont atteint leur limite de capacité d’extension. La commune se devait d’accompagner ce dynamisme en offrant un nombre suffisant de places dans ses établissements d’enseignement du premier degré.

La ville a retenu les Architectes VALERO-COSSEC, pour les études de conception. Le programme intègre la réalisation d’une école primaire de 8 classes (3 maternelles, 5 élémentaires) et des locaux d’accompagnement, pour une surface utile de 1 365 m². 

Par ailleurs, pour faire face à l’arrivée de nouveaux élèves dans les prochaines années, l’espace a été configuré en prévision d’une extension future de 6 nouvelles classes.

Objectifs du projet

  • permettre la mise en œuvre de la mission pédagogique ;
  • renforcer l’offre scolaire sur le quartier en cours de développement urbain ;
  • favoriser les synergies avec les équipements publics existants à proximité (Collège Beaulieu, Gymnase des Marsouins) ;
  • proposer un équipement qui s’intègre dans son environnement architectural et urbain, et offre une fonctionnalité adaptée à l’usage des membres du personnel et du public.

Les travaux réalisés

Les travaux réalisés comprennent :

  • 8 classes (3 maternelles, 5 élémentaires)
  • Un parvis / hall d’entrée couverte,
  • Les locaux administratifs (bureau de direction / infirmerie, salle de réunion / professeur)
  • Une BCD / une salle informatique,
  • Un préau couvert pour les maternelles et les élémentaires,
  • Une salle de restauration,
  • Des locaux de stockage (EPS, archives) et d’entretien,
  • Les locaux sanitaires et points d’eau
  • Un bureau polyvalent (bureau + salle de rééducation) pour le R.A.S.E.D.

Coût et financement

Le coût total des opérations (travaux + maîtrise d’œuvre) est de 3 167 000,00 € HT.

Financement : Région 50 % et Commune 50%

(Dont une subvention complémentaire de la Région à hauteur de 7%, soit un montant  de 222 018 € HT. Validée en commission permanent du 7 novembre 2017)

Phase exécution

  • La période de préparation de chantier a démarré le 24/07/2017.
  • Le délai pour la réalisation des travaux est de 14 mois.
  • La réception des travaux a été prononcée le 27/07/2017.
  • La surface de plancher créée : 1 365 m2 pour 4 971 m2 de terrain.

 

TRAVAUX TERMINES EN AOUT 2017 - Contexte et enjeux L’école André Marimoutou (livrée à la rentrée 2016-2017) a été créée afin de renforcer l’offre scolaire sur les quartiers de Beaulieu et Bourbier en cours de dév...

Reconstruction de l'Ecole Denise Salaï

TRAVAUX EN COURS (TRANCHE 1 LIVRÉE - TRANCHE 2 EN COURS) - 

Présentation

Dans sa configuration actuelle, l’école primaire Denise Salaï ne permettait plus recevoir dans des conditions idéales l’ensemble des enfants des quartiers alentours (Bras Canot, Bras Madeleine, Ilet Dandas…). Avec la structuration de ces quartiers et l’installation de nouveaux foyers, le nombre d’enfants scolarisés ne cesse d’augmenter.

Ainsi, depuis 2010, la commune s’était vue dans l’obligation d’installer provisoirement pas moins de 5 modulaires préfabriqués dans la cour de l’école pour pouvoir recevoir les nouveaux inscrits.

Afin d’augmenter la capacité d’accueil de l’école et offrir aux élèves des espaces adaptés en termes de confort et de sécurité, la commune a pris la décision en 2012 de reconstruire l’établissement scolaire. Celui-ci accueillera à terme 34 classes au lieu de 18.

Pendant toute la durée des travaux de la première tranche, les classes élémentaires, la salle informatique et le bloc sanitaire seront transférées dans des modulaires aménagés en R+1 et accessibles à tous les niveaux. Pour ne pas perturber la concentration des élèves, les travaux de démolition auront lieu pendant les vacances scolaires de Juillet-août.

L’organisation de la nouvelle école

Le programme prévoit la construction de deux écoles bien distinctes dont l’architecture s’inspire du célèbre jeu éducatif « Kapla » :

  • 1 école maternelle de 12 classes à l’Est, à l’abri des nuisances de la RD54, organisée autour d’une cour de récréation ombragée  
  • 1 école élémentaire de 22 classes (dont 2 évolutives en salles d’activités) à l’Ouest, disposant des mêmes atouts avec en complément la présence d’un plateau sportif

Chaque établissement aura son propre fonctionnement et disposera de son entrée (chemin Pinguet pour les maternelles et chemin Prévoisy pour les élémentaires), sa direction, sa cour de récréation, ses parkings visiteurs et personnels (54 places au total), son réfectoire... L'organisation des circulations permettront de parfaitement séparer les deux établissements.

La circulation et les arrêts de bus aux abords de l’école seront également modifiés afin de faciliter aux élèves l’accès à leur établissement, en toute sécurité.

L'accessibilité handicapés sera gérée par un ascenseur unique à double entrée face à un des arbres remarquables du site. Tous les cheminements des étages permettront de distribuer les locaux à partir de ce point d’accès unique.

Qualité environnementale

La qualité d'usage et le confort des élèves et de l’équipe éducative ont été largement mis en avant par :

  • La ventilation naturelle
  • La protection aux vents grâce à la végétation existante
  • Les protections solaires (coursives, débord de toiture, ombrières…)
  • L’isolation des toitures
  • La végétation omniprésente qui rafraichit la cour et les façades
  • Le traitement des eaux de pluie qui servira pour l’arrosage

Coût et financements

Le projet, comparable à la construction d’un collège, a un coût global d’un peu plus de 14 millions d’€.
Tranche 1 : 9,5M€ dont le financement est réparti entre la Région Réunion (42%), le Fonds exceptionnel d’investissement (36%) et la commune (22%).
Tranche 2 : 4,3M€ dont le financement est réparti entre la Région Réunion (50%), le Fonds exceptionnel d’investissement (30%) et la commune (20%).

TRAVAUX EN COURS (TRANCHE 1 LIVRÉE - TRANCHE 2 EN COURS) -  Présentation Dans sa configuration actuelle, l’école primaire Denise Salaï ne permettait plus recevoir dans des conditions idéales l’ensemble des enfants des quartiers alentours (Bras...

Création d'une usine de potabilisation

ETUDES EN COURS - Face au risque potentiel de gastro-entérite que peuvent constituer les parasites intestinaux détectés dans les eaux de captages superficiels, les communes de l’île ont pour obligation de mettre en place un certain nombre de mesures. La Ville de Saint-Benoît s'est lancée dans la création d'une station de potabilisation. 

Depuis 2012, l’Agence Régionale de la Santé (ARS) procède régulièrement, sur toute l’île, à l’analyse des eaux de captages superficiels, destinées à la consommation humaine. Dans plusieurs communes, des parasites intestinaux du genre Giardia ou Cryptosporidium sont occasionnellement détectés. A Saint Benoit, les résultats d’une récente analyse ont mis en évidence la présence de ces parasites sur les captages de Grand Bras et Congres, alimentant 57% de la population sur les secteurs : Abondance, Olympe, Rivière des Roches, centre-ville rive gauche et rive droite.

Ces parasites sont naturellement présents dans l’environnement néanmoins leur présence reste faible et ponctuelle dans le réseau de distribution. Le chlore, habituellement prescrit pour la désinfection de l’eau, s’avère insuffisant pour traiter ce type de parasites.

Alors, pour répondre au risque Giardia, la commune a décidé de se lancer dans un projet de construction d’une station de potabilisation des eaux provenant des captages de Grand Bras et Congres, pour un montant de 6M d’€. Cette unité de traitement permettra de garantir la qualité des eaux vis-à-vis des parasites et de la turbidité. Une étude de faisabilité a été réalisée en mars 2016 pour déterminer entre autres le procédé de potabilisation et l’implantation de la station. La livraison est prévue pour 2020 dans le quartier de l’Abondance.

En attendant, les abonnés des quartiers concernés, en particulier les personnes sensibles, sont tenus de respecter les mesures de précautions d’usage de l’eau. L’ARS préconise d’éviter de boire l’eau du robinet et de préférer la consommation d’eau embouteillée ou, à défaut, de faire bouillir au préalable l’eau du robinet pendant au moins 3 minutes.

Par ailleurs, la ville met également tout en œuvre pour sécuriser la distribution d’eau dans les établissements sensibles. De l’eau en bouteille est distribuée dans les crèches, les établissements de santé et dans les établissements scolaires en cas de turbidité importante. Des filtres à eau ont été posés dans les écoles du secteur concerné.

La commune et la CISE informent régulièrement la population sur la qualité de l’eau à Saint-Benoit au travers de courriers et de communiqués dans la presse et sur leur site internet (www.saint-benoit.re / www.cise-reunion.re).

ETUDES EN COURS - Face au risque potentiel de gastro-entérite que peuvent constituer les parasites intestinaux détectés dans les eaux de captages superficiels, les communes de l’île ont pour obligation de mettre en place un certain nombre de mesures. La Ville de Sain...

Rénovation du Théâtre Les Bambous

TRAVAUX EN COURS - Les travaux ont démarré le 03 avril 2018 pour une durée de 14 mois.

La naissance de ce projet prend sa source sous l’impulsion de la compagnie de théâtre Acte 3, après le rapport de diagnostic des équipements culturels de La Réunion établi par l’Architecte Conseil de la Direction Générale de la Création Artistique en 2009, qui met en évidence des dysfonctionnements, un certain nombre de besoins nécessaire pour permettre au Théâtre Les Bambous d’être plus fonctionnel et de pouvoir proposer plusieurs types d’activités. 

Cette réhabilitation est l’occasion de remettre aux normes une structure devenu trop petite, inadaptée pour l’accueil d’un public grandissant, assurer au public Bénédictin et Réunionnais une meilleure accessibilité à la programmation proposée par le Théâtre Les Bambous, la mise en application des règles définies par les commissions de conformité englobant : hygiène, santé, sécurité des personnes et des structures, qualités acoustiques, l’éclairage, la ventilation ainsi que les règlements concernant l’accessibilité des locaux aux PMR dans une démarche HQE. 

Le projet de la commune de Saint-Benoît est de réhabiliter une structure vieillissante, créer un hall d’accueil, construire un atelier de fabrication, des locaux de stockage pour les décors et costumes, moderniser l’équipement scénique, l’administration… 
A ce titre, la maîtrise d’œuvre devra intégrer dans sa réflexion, la cohabitation du théâtre avec la MJC qui est en mitoyenneté et notamment sur une grande amélioration de l’acoustique des lieux. Cela conditionne bien évidement une approche particulière sur l’emplacement de l’entrée principale et l’accès de service tout en ayant une gestion facile de la structure. 

Pour répondre au mieux au schéma fonctionnel souhaité, cet équipement peut être appréhendé selon ces fonctions avec : 

  • La création d’un hall d’accueil, de rencontre, d’échange, de convivialité, 
  • Revoir la signalétique, 
  • L’accueil des PMR (Personnes à Mobilité Réduite), 
  • La formation des jeunes et la création scénique, 
  • L’augmentation de la capacité d’accueil du public, 
  • L’amélioration de l’acoustique,  
  • L’isolation phonique avec la MJC, 
  • La rénovation de la régie technique, 
  • La modernisation de l’équipement scénique, 
  • La mise aux normes de l’installation électrique en adéquation avec l’équipement, 
  • La rénovation des loges,
  • Une salle multi-activités/atelier de fabrication et de stockage de décors et costumes,
  • La création de locaux administratifs. 

L’ensemble des locaux administratifs sera implanté en rez-de-chaussée avec une vue directe sur le hall d’accueil et sur l’entrée principale de la salle multi-activités. Les ateliers sont implantés près du DOJO et l’implantation prendra en compte la topographie du site avec le souci de faciliter les échanges et les flux. 

TRAVAUX EN COURS - Les travaux ont démarré le 03 avril 2018 pour une durée de 14 mois. La naissance de ce projet prend sa source sous l’impulsion de la compagnie de théâtre Acte 3, après le rapport de diagnostic des équipements culturels de La...

Chantier de dévégétalisation de l'église

TRAVAUX EN COURS - Depuis le début de l'année ont commencé des travaux de dévégétalisation de l'église. Le but : enlever la végétation qui pousse sur la façade et qui menace de l'endommager.

TRAVAUX EN COURS - Depuis le début de l'année ont commencé des travaux de dévégétalisation de l'église. Le but : enlever la végétation qui pousse sur la façade et qui menace de l'endommager.

Case chemin de Roland : réfection de la toiture

CONSULTATION EN COURS - La consultation a été lancée afin d'identifier les entreprises qui réaliseront le remplacement total de la toiture, mais également le changement d'une partie des pannes métalliques qui soutiennent la toiture, notamment celles situées à l'extérieur, endommagées par les embruns.

CONSULTATION EN COURS - La consultation a été lancée afin d'identifier les entreprises qui réaliseront le remplacement total de la toiture, mais également le changement d'une partie des pannes métalliques qui soutiennent la toiture, notamment celles...

Gymnase bouvet : réfection de l'étanchéité

TRAVAUX TERMINES - L'étanchéité de la partie du gymnase située du côté du lycée (abritant les locaux de rangement du matériel) a été refaite. Des travaux indispensables d'autant plus que le gymnase Bouvet est un centre d'hébergement mobilisable en cas de cyclone.

TRAVAUX TERMINES - L'étanchéité de la partie du gymnase située du côté du lycée (abritant les locaux de rangement du matériel) a été refaite. Des travaux indispensables d'autant plus que le gymnase Bouvet est un centre d&#3...

Agenda
Saint-Benoît


Galeries
Images


Images
Vidéos