• diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
  • diapo st benoit
L'ARDIE PORTERA LE PROJET DE PEPINIERE SOCIALE

L'ARDIE PORTERA LE PROJET DE PEPINIERE SOCIALE

Dans le cadre de sa politique d’accompagnement au développement de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), la Ville de Saint-Benoît, en partenariat avec la CRESS, lançait en août 2017 un appel à candidature pour la création d’une pépinière sociale sur son territoire. Le 16 octobre dernier, le jury s’est prononcé en faveur de l’Association Réunionnaise pour le Développement de l’Insertion et pour  ’Emploi (ARDIE), pour son projet fédérateur autour de l’horticulture.

L’ARDIE, créée en février 2017, a pour mission de générer des opportunités d’Insertion par l’Activité Economique et d’apporter des solutions face aux problématiques que rencontrent les personnes en difficultés sociales dans leur parcours d’insertion, en particulier sur le territoire Est de l’Ile.
L’association s’est donnée comme priorité d’intervenir sur la problématique de la mobilité locale. Elle est notamment à l’origine du projet de Garage social proposé dans le cadre de la constitution du projet global pour la jeunesse réunionnaise financé par le Programme d’Investissement d’Avenir de la DJSCS. Autre priorité de l’ARDIE : étudier les opportunités en matière d’agriculture et d’agroforesterie. C’est dans ce cadre que l’association a présenté son projet suite à l’appel à candidature lancé pour la création de la pépinière sociale.

alt

"Pour ce projet, nous avons défini une stratégie qui repose sur la constitution d’une équipe projet composée de personnes aux compétences pluridisciplinaires et complémentaires reflétant pleinement l’économique sociale et solidaire.  Il s’agit de personnes, dont trois bénédictins, spécialisées dans des domaines tels que l’horticulture, la permaculture, l’innovation, l’animation, la médiation sociale et l’insertion par l’activité économique. C’est la mobilisation de toutes ces compétences mais aussi l’envie de ces personnes d’apporter de l’innovation au service de la population qui a notamment plu au jury d’après les retours que nous avons eus ", explique Pauline Caurla, chargée de mission de l’ARDIE.

Pour rappel, les objectifs poursuivis pour la mise en œuvre de ce projet sur le territoire de Saint-Benoît sont de développer des activités horticoles pour proposer un approvisionnement local pour tous (habitants, entreprises et collectivités du territoire), valoriser certaines productions spécifiques (espèces endémiques, plantes aromatiques, à parfum et médicinales…), proposer des animations et participer au développement de la filière horticole réunionnaise.

Une étude de faisabilité étant en cours, il est encore trop tôt pour parler du projet de l’ARDIE dans le détail. L’association compte bien évidemment associer les habitants dans la mise en place de son projet. « Nous souhaitons que la population soit actrice du projet et qu’elle contribue à l’innovation sur son territoire, de la même façon, nous allons étudier ensemble ce que le territoire peut apporter aux habitants », précise-t-elle. Pour la réalisation de ce projet collaboratif, l’ARDIE a souhaité  impliquer un certain nombre de partenaires tels que les centres de formation, les associations de l’ESS, les collectivités, les Chambres Consulaires, les acteurs économiques du territoire, les bailleurs sociaux entre autre dans le but de créer un effet de synergie et de faciliter la création d’une pépinière sociale sur le territoire bénédictin.


Retour

 
     Presse, magazine, ...       Photothèque       Vidéos de Saint Benoît       Mentions légales       Pour nous contacter       © 2016, Mairie de Saint-Benoît